Aller au contenu principal

EVENT, PUBLICATION

PACIFIC, CARIBBEAN, EASTERN & SOUTHERN AFRICA, WESTERN & CENTRAL AFRICA

Plus de 10 000 responsables gouvernementaux senior, scientifiques et leaders de la société civile se sont réunis pour le plus important événement mondial sur l’environnement et la nature, le Congrès mondial de la nature de l’UICN, organisé du 1e au 10 septembre à Hawai’i. Le Programme BIOPAMA était bien représenté avec 30 événements et une équipe de 13 personnes sur place. Leurs résultats sont exposés dans un nouveau rapport du BIOPAMA, Visibilité de l’Union européenne et du Groupe Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) au Congrès de l'UICN 2016.

Notre planète est à la croisée des chemins, et les aires protégées sont un investissement essentiel pour le futur de l’humanité. Elles sont essentielles pour conserver la nature, notamment les océans, et pour impliquer tout ceux qui favorisent la conservation. Elles inspirent toutes les personnes à découvrir les merveilles de la nature. Elles offrent des solutions fondées sur la nature pour mettre un terme à l’appauvrissement de la biodiversité et répondre aux défis mondiaux du développement. Lors du Congrès mondial de la nature de l'UICN 2016, les aires protégées étaient au centre de nombreux débats et engagements. Les gouvernements nationaux se sont engagés à améliorer leurs réseaux d’aires protégées et travaillent avec les propriétaires de ressources et autres parties prenantes et partenaires pour mettre en place des cadres juridiques convenables qui renforcent les capacités à gouverner et à gérer les ressources naturelles.

L’influence de la Promesse de Sydney, l’héritage du Congrès mondial des parcs de l'UICN 2014, s’est fait sentir dans de nombreuses actions, initiatives et résultats présentés lors de ce Congrès de l'UICN 2016. Le renforcement des capacités pour les aires protégées, l’offre de solutions face aux défis mondiaux et l’investissement dans les jeunes comme futurs leaders de la conservation sont quelques-uns des points forts de la Promesse de Sydney qui ont été fortement mis en avant dans les activités du Programme sur la biodiversité et la gestion des aires protégées (BIOPAMA) lors du Congrès de l'UICN 2016.

Le précédent Congrès mondial de la nature de l'UICN 2012 avait lancé internationalement le BIOPAMA. Le Congrès de l'UICN 2016 a constitué une plateforme de présentation des résultats du Programme pour les outils de renforcement des capacités et d’aide à la décision des aires protégées. Ce rapport vise à montrer dans quelle mesure le BIOPAMA, avec ses donateurs, ses partenaires d’exécution, ses parties prenantes et ses bénéficiaires, a contribué aux résultats du plus grand rassemblement d’élaboration de politiques environnementales depuis l’Accord de Paris sur le climat et l’adoption des Objectifs de développement durable, avec notamment le temps fort des quatre jours du Forum du Congrès de l'UICN.