Aller au contenu principal

NEWS

CARIBBEAN

Le Groupe de sensibilisation environnementale (Environmental Awareness Group, EAG) est une organisation non-gouvernementale à but non lucratif qui travaille dans le domaine de l’environnement à Antigua-et-Barbuda depuis 1989. L’EAG s’est associé au BIOPAMA Caraïbes pour organiser une formation sur la gestion des données sur les aires protégées pour Antigua-et-Barbuda en octobre 2015, et cette collaboration continue avec la réalisation d’une étude de cas sur la situation des données sur les aires protégées dans le pays.

Le Portail pour les aires protégées des Caraïbes (Portail des Caraïbes), hébergé par le CERMES pour le compte de l’Université des West Indies, a été institutionnalisé au sein du Programme pour la biodiversité et la gestion des aires protégées (BIOPAMA). L’objectif de cette initiative est de construire un environnement solide pour accéder aux données sur la biodiversité, la conservation et les aires protégées dans la région des Caraïbes. Cette initiative est rendue possible grâce à la création d’un portail de données accessible en ligne (https://caribbean-rris.biopama.org) qui vise à rassembler des données fiables qui contribueront à la gestion durable des ressources naturelles de la région et démontreront dans quelle mesure les données peuvent être liées à la prise de décision.

C’est dans ce cadre que le Groupe de sensibilisation environnementale (EAG) et le Portail des Caraïbes réalisent à Antigua-et-Barbuda une étude de cas qui cherche à combler le manque de données crédibles – et pourtant nécessaires – pour une gestion efficace des aires protégées. Ce partenariat a été établi dans l’optique d’informer et d’autonomiser la société sur l’utilisation durable et la gestion des ressources naturelles du pays. La réalisation de cette étude de cas est possible grâce à un effort très collaboratif entre Sophia Punnett et Natalya Lawrence pour EAG, assistées du stagiaire Lesley Mitchell de l’université Mmorial de Newfoundland, et orientées par Jason Williams, consultant technique de l’UICN pour le Portail des Caraïbes.

Le travail réalisé comprend la digitalisation de plus de 20 ans de données sur la biodiversité recueillies par le biais d’efforts volontaires dans l’aire de gestion marine du nord-est d’Antigua. Les données sont constituées de données d’enquêtes sur les lézards, les oiseaux marins et terrestres, le serpent coureur d’Antigua (En danger critique), et les tortues en période de ponte. Ce projet est directement lié aux objectifs du Portail des Caraïbes, c’est-à-dire qu’il permet une prise de décision informée et encourage un intérêt actif dans la gestion durable des aires protégées par le biais des données. Les résultats de l’étude de cas seront partagés dans les prochains mois.

TAGS: