Aller au contenu principal

NEWS

WESTERN & CENTRAL AFRICA

Après les formations et les évaluations des aires protégées du complexe transfrontalier W-Arly-Pendjari (WAP) en février 2016,  le programme BIOPAMA vient à l’appui des autorités nationales et régionales en Afrique de l’Ouest et organise deux nouvelles formations  de renforcement des capacités le mois d’avril.

BIOPAMA a été sollicité par l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves pour former leurs agents sur l’IMET (Integrated Management Effectiveness Tool). Une session de formation se déroulera du 4 au 5 avril et sera dirigée par les coaches de l’Observatoire régional des aires protégées originaires du Burkina Faso, du Gabon et de la République du Congo. Cette formation théorique sera suivie d’un appui sur terrain pour les aires protégées de Banco, Comoé, Tai et Sangbé.

Par ailleurs, le programme BIOPAMA vient en appui à l’amélioration de la gestion des aires marines protégées du Réseau des Aires Marines Protégées de l’Afrique de l’Ouest (RAMPAO). Une formation sur l’IMET est prévue à Dakar du 11 au 13 avril avec la participation des représentants des administrations centrales et des conservateurs de 14 aires protégées du Sénégal, de la Mauritanie, de la Guinée et de la Guinée Bissau. Après la formation, les coaches se répartiront au niveau des quatre pays pour y mener un appui de proximité en vue de l’évaluation des aires protégées, ainsi que de l’élaboration des propositions d’amélioration de la gestion.

Pour plus d’informations, veuillez contacter sebastien.regnaut@iucn.org

TAGS: