Aller au contenu principal

NEWS

EASTERN & SOUTHERN AFRICA

Le Secrétariat de la Communauté d’Afrique de l’Est est dorénavant l’institution hôte d’un Observatoire régional, dans l’optique d’améliorer l’efficacité de la gestion des aires protégées et de la conservation de la biodiversité dans la région. Cette étape est rendue possible grâce au partenariat récemment signé avec l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), avec le soutien du Programme pour la biodiversité et la gestion des aires protégées (BIOPAMA), financé par l’UE.

Le programme BIOPAMA, financé par le 10e Fonds européen pour le développement de l’Union européenne, et exécuté par l’UICN et ses partenaires, cherche à aider les pays à améliorer leurs stratégies techniques et institutionnelles pour conserver la biodiversité, et à lutter contre les menaces à la biodiversité dans les pays d’Afrique, Caraïbes et Pacifique, tout en réduisant la pauvreté. 

Un Observatoire pour les aires protégées et la biodiversité a donc été créé au sein du Secrétariat de la Communauté d’Afrique de l’Est, situé à Arusha, Tanzanie, afin de fournir une aide à la prise de décision et à l’élaboration de politiques sur les aires protégées et la biodiversité, notamment dans le contexte des paysages terrestres dans lesquels ils existent. 

Soutenu par un Système régional d’informations de référence (RRIS), l’Observatoire sera un point d’accès central pour obtenir des données de référence sur les aires protégées, la biodiversité et d’autres informations en rapport. Il fournira un accès libre et ouvert aux données et aux informations mondiales et régionales dans des domaines thématiques tels que l’utilisation des terres, la biodiversité, les aires protégées, les dépôts de minerais et les concessions d’exploitation minière, pétrolière et gazière publiquement accessibles. 

« L’Observatoire offrira des données et des informations pertinentes qui amélioreront la planification, les politiques, et la prise de décisions. Il favorisera l’efficacité de la gestion des aires protégées et de la conservation de la biodiversité dans la région, conformément au mandat du secteur environnemental de la Communauté d’Afrique de l’Est, qui est de promouvoir la coopération dans la conservation et la gestion des ressources naturelles, y compris des ressources transfrontalières » a ainsi déclaré Mme Wivine Ntamubano, Chargée principale de l’environnement et des ressources naturelles, Secrétariat de la Communauté d’Afrique de l’Est

« L’Observatoire de la Communauté d’Afrique de l’Est est le premier de plusieurs Observatoires prévus pour la région d’Afrique orientale et australe, et nous sommes enthousiastes face aux possibilités de meilleure prise de décisions qu’il offre aux États partenaires d’Afrique de l’Est » se réjouit Mme Christine Mentzel, Chargée senior de Programme à l’UICN et Coordinatrice BIOPAMA pour la région d’Afrique orientale et australe

Outre l’accès libre et gratuit aux données et informations, l’Observatoire fournira également un soutien aux utilisateurs du Système. Un premier atelier, pour présenter le Système régional d’informations de référence (RRIS) et former le personnel concerné des États partenaires à ses fonctionnalités et ses outils, aura lieu en juillet 2015 à Nairobi, Kenya.

TAGS: